En Mer

Fermer Cartographie

Fermer La Cambuse

Fermer La croisière 2004

Fermer La croisière 2005

Fermer La croisière 2006

Fermer La croisière 2007

Fermer La croisière 2008

Fermer La croisière 2009

Fermer La croisière 2011

Fermer La croisière 2013

Fermer La croisière 2014

Fermer La croisière 2015

Fermer La croisière 2016

Fermer La croisière 2017

Fermer La croisière 2018

Fermer Photos/Vidéos

Fermer Travaux / Blue Gin

A Terre

Fermer Diaporamas

Fermer Ecosse

Fermer Normandie

Fermer Photos Sphères

Fermer Photos/Vidéos

Fermer Sam la tortue

Fermer Tourisme en Tunisie

Fermer Tourisme en Turquie

dominica.gifLa croisière 2016 - 8. La Dominique

26 au 29 avril 2016
Blue Gin à la trace
Position Google
Distance parcourue depuis le départ du Marin : 1026 milles


Le capitaine n'étant pas rancunier, il a accepté de céder aux supplications de l'armateure en faisant escale, une fois de plus à la Dominique, "l'île sauvage et rebelle".
D'ailleurs, j'en conviens aisément, si je suis passé à travers le pont de Blue Gin l'année dernière,eek cette île magnifique n'y est pour rien...
...ou si peu ! biggrin

Nous avions déjà grandement apprécié notre balade dans la partie sud en février 2015, balade dont le reportage est toujours disponible dans le chapitre La croisière 2015.

Cette fois, c'est en compagnie du sympathique (je précise parce qu'ils me lisent...) équipage du Véguina III que nous avons suivi notre guide Winston pour le tour du nord de l'île.

En voiture...




La Dominique est un paradis vert.
Ici, des papayes...
(que l'on récolte avec une foufourche)tongue


Là, un giroflier, utilisé pour les anesthésies dentaires.
Il dissipe aussi la fatigue physique et intellectuelle et est un très bon coupe faim.
Je ferais peut-être bien d'essayer...


Elles sont pas belles nos dachines ?
Ce tubercule qui ressemble au céleri rave est appelé "dachine" à la Martinique, "madère" à la Guadeloupe, "songe" ou "chou de Chine" à la Réunion.
Attention à ne pas confondre avec le "chou chinois" dont on ne consomme que les feuilles.
Les feuilles de dachine (en forme de coeur), servent à la confection d'une soupe traditionnelle antillaise, le "calalou".
Je m'aperçois que ce commentaire est un peu abscons, mais après tout, rien ne vous empêche de le relire plusieurs fois...


La Dominique est une île volcanique dont l'activité est "en dormance".
On y trouve plusieurs dégagements gazeux, comme ici au Morne du diable.




Ces belles plantes grimpantes, cultivées en terrasse, sont des ignames.
Leurs tubercules, riches en vitamine peuvent atteindre 1 mètre et 15 kilos...
Leur faible teneur en graisse permet de les utiliser sous forme de chips grillées à l'apéro...




La côte au vent est peu hospitalière.


Une des 365 rivières de l'île,
où les fromagers aiment tremper les pieds.




Les tout premiers habitants de la Dominique, les indiens caraïbes ou "kalinago" vivent dans ce que l’on appelle « la réserve des caraïbes ».
Ils offrent aux touristes de passage, outre le sourire de leurs enfants, un artisanat à base d'objets en bois et paille.


L'armateure se régale d'eau de coco.
Attention à ne pas confondre avec le lait de coco préparé à partir de pulpe de noix de coco râpée.


L'armateure se régale aussi de "rhum arrangé".
Ici arrangé aux "cerises pays" ou "acérola" mais d'autres "arrangements" sont possibles.
Rassurez-vous on ne les a pas tous testés...


A table !




Bain rachaîchissant dans "l'Emerald Pool"

Passer à l'étape précédente

Revenir à la page d'accueil du site


Date de création : 29/05/2016 @ 18:45
Dernière modification : 21/10/2016 @ 17:10
Catégorie : La croisière 2016
Page lue 1252 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
39 Abonnés
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Recherche



^ Haut ^