En Mer

Fermer Cartographie

Fermer La Cambuse

Fermer La croisière 2004

Fermer La croisière 2005

Fermer La croisière 2006

Fermer La croisière 2007

Fermer La croisière 2008

Fermer La croisière 2009

Fermer La croisière 2011

Fermer La croisière 2013

Fermer La croisière 2014

Fermer La croisière 2015

Fermer La croisière 2016

Fermer La croisière 2017

Fermer La croisière 2018

Fermer Photos/Vidéos

Fermer Travaux / Blue Gin

A Terre

Fermer Diaporamas

Fermer Ecosse

Fermer Normandie

Fermer Photos Sphères

Fermer Photos/Vidéos

Fermer Sam la tortue

Fermer Tourisme en Tunisie

Fermer Tourisme en Turquie

france.gifLa croisière 2016 - 5. Saint-Barth & Saint-Martin

18 février au 1er mars 2016
Blue Gin à la trace
Position Google
Distance parcourue depuis le départ du Marin : 457 milles


On gardera de notre traversée de Barbuda à Saint Barth, longue d'une soixante de milles, 2 souvenirs marquants :
1. la prise d'un joli thazard qui fera la joie de nos papilles,
2. l'incident majeur sur notre grand voile à enrouleur : une couture qui lâche et la voilà coincée à l'intérieur du mât.
Il ne faudra pas moins de 6 montées en tête de mât à l'intrépide Capitaine pour venir à bout de la bête à coup de ... cutter !
Notre escale à St Barthélémy (St Barth in english) en sera raccourcie afin de confier notre GV aux mains expertes de la voilerie Incidences de Saint Martin.
Nous aurons néanmoins le temps d'apprécier Gustavia, la capitale de ce morceau de territoire français que Normands et Bretons vinrent coloniser et fertiliser au XVIIème siècle.
Vendu par Louis XVI à la Suède contre un vague droit d'entrepôt dans le port de Göteborg, il fut racheté 80000 Francs or en 1877 et la France récupéra donc ce bout d'île et ses paysans toujours aussi normands et bretons que le jour de l'abandon.
Bien-sûr, Saint-Barth est aussi le rendez-vous de la jet-set internationale mais nous passerons sous silence les nombreuses invitations aux brunchs organisés en notre honneur par nos potes Rothschild, Rockefeller et autres membres branchés de la bande des Tropéziens.




Le joli thazard


SAINT BATH

Blue Gin dans le port de Gustavia


Saint Barth
Anse de Grand Galet


La mairie de Gustavia
A Saint Barth, certains semblent plus "égaux" que d'autres...


Le passé suédois de l'île reste bien présent

Les 5 photos suivantes de Saint Barth ont été prises lors de notre retour :

Saint Barth
Le mouillage de Colombier


Les tortues terrestres (protégées et câlines)
se baladent librement dans la campagne


Le mouillage de Gustavia




Faire atterrir son avion sur l'aéroport de Saint Bath, sur une piste de 640 m coincée entre un col et la mer des Caraïbes c'est pas d'la tarte !
Cela demande de la part du pilote beaucoup de doigté, de la finesse, des nerfs solides, une condition physique exemplaire, une parfaite maîtrise de soi, une bonne dose d'intelligence et surtout, surtout de la MODESTIE !
Tiens mais c'est tout moi, ça ! biggrin


_____

Quant à SAINT-MARTIN, c'est le plus petit territoire au monde dépendant de 2 pays : la France et les Pays-Bas.
D'après la légende, la frontière fut tracée après une course à pied au tour de l'île entre un Français vers le Nord et un Hollandais, au Sud. Malgré un parcours plus accidenté, le Français couvrit plus de distance donnant à la France les 3/5ème des 90 km2.
Nous avons apprécié le charme de cette île cosmopolite où l'anglais est la langue parlée par la grande majorité des habitants appartenant à 120 nationalités différentes (oui, oui cent vingt !) qui pratiquent une cinquantaine de religions, la plupart issues du Christianisme.
Tout ce petit monde semble, à nos yeux, vivre, au son du Gospel, dans une apparente harmonie. C'est sans doute la raison de son surnom : "Friendly Island".
Le 1er mars, l'engagement de notre maître voilier est scrupuleusement respecté et nous récupérons notre belle grand-voile qui va nous permettre, c'est certain, d'avaler les 80 derniers milles qui nous séparent de l'objectif de la croisière 2016, les Iles vierges...


Saint Martin (F)
La baie de Marigot


Sint-Maarten...à la plage? (NL)
L'Armateure recherche la fraîcheur !


Tandis que le Capitaine, dans sa position favorite, admire les avions...


...qui se posent au bord de la plage




Au décollage, ça décoiffe !


On peut y perdre sa casquette, sa chemise...


... voire pire !


A Philipsburg, Fan recherche (encore) la fraîcheur...


Le palais de justice


La très kitche "Old Street"


Les très kitchs croisiéristes devant les boutiques free tax


L'Armateure chercherait-elle à recruter un nouveau capitaine ?


Le Capitaine vérifie sa position sur la carte


On sent bien que l'Amérique n'est pas loin !


Mais la France est aussi bien représentée.


On trouve de quoi étancher sa soif de religion...


... et sa soif tout court !


On peut aussi faire ses courses au Casino du coin
Les hôtesses de caisse y sont accueillantes.


A Saint-Martin, le Capitaine Marcel devant l'Anse Marcel


A l'Anse Marcel, on peut s'envoyer en l'air...


Au mouillage devant l'île Tintamarre (de l'italien Tinta Mare !)


Sous Blue Gin, la raie... anime !!!
Oui, je sais, la rime est pauvre, mais, promis, c'est la dernière fois...

Passer à l'étape précédente

Passer à l'étape suivante

Revenir à la page d'accueil du site


Date de création : 03/03/2016 @ 16:24
Dernière modification : 12/05/2016 @ 13:07
Catégorie : La croisière 2016
Page lue 1213 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
39 Abonnés
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Recherche



^ Haut ^