En Mer

Fermer Cartographie

Fermer La Cambuse

Fermer La croisière 2004

Fermer La croisière 2005

Fermer La croisière 2006

Fermer La croisière 2007

Fermer La croisière 2008

Fermer La croisière 2009

Fermer La croisière 2011

Fermer La croisière 2013

Fermer La croisière 2014

Fermer La croisière 2015

Fermer La croisière 2016

Fermer La croisière 2017

Fermer La croisière 2018

Fermer Photos/Vidéos

Fermer Travaux / Blue Gin

A Terre

Fermer Diaporamas

Fermer Ecosse

Fermer Normandie

Fermer Photos Sphères

Fermer Photos/Vidéos

Fermer Sam la tortue

Fermer Tourisme en Tunisie

Fermer Tourisme en Turquie

La croisière 2013 - 9. Cap à l'Ouest

La Transat du Blue Gin
Cap à l'ouest



  • Dimanche 24 novembre 16H30 TU : Blue Gin en direct de l'Alizé

Position 16°54.46 N 27°22.15 W
Depuis le départ du Légué 2865 M
Depuis le départ de Mindelo 138 M
Reste 1939 M jusqu'à la Martinique
Temp : air 30° eau 26.7°
Nombre de poissons : 1 bébé coryphène rejeté à la mer

Blue Gin a quitté son ponton de la marina de Mindelo, à 16H30 TU le 23 novembre, sous les acclamations et vivas de la foule en délire (2 personnes !)
D'abord poussés par une jolie brise de NE, génois sous le vent et solent tangonné, nous avons dû modifier notre allure en milieu de nuit et passer en mode classique, GV + solent sous le vent, génois enroulé.
Au lever du jour, après une bonne nuit de sommeil pour tous, nous avons pu établir une voilure optimale GV + génois déroulés qui nous propulse dans de très bonnes conditions de mer à près de 7 nds.
Nous avons pu établir des contacts VHF avec 2 autres voiliers : AGAPES et PENN AR VI, qui suivent à quelques milles, la même route que nous, plein ouest (On reste à distance car leur cave semble plus modeste que la nôtre).
La météo nous annonce quelques calmes pour les 2 à 3 jours qui viennent mais nous essayons de passer devant cette bulle de vents faibles. A suivre de près (au portant)...
L'ambiance à bord est excellente. Il flottait ce matin dans l'air encore respirable du bord, le doux refrain de "Voulez-vous danser grand-mère ?".
C'est vous dire le niveau !!!
Si nos jolies chansons font beaucoup pour nous mettre le cœur à l'ouvrage, il faut reconnaître que ce sont surtout les moments passés à table (peu après la sieste et juste avant la suivante) qui contribuent le plus largement à la bonne humeur ambiante.
J'en veux pour preuve les premiers menus servis par notre maître queu(e ?)

Au dîner hier soir :
Pâté de grive espagnole
Fines lamelles de cerdo à l'étouffée
Reines des champs en purée façon St Riom
Petit pot de lait fermenté
Petit déjeuner : Oh, c'est Annick !
Au déjeuner ce midi :
Frétillantes de Bolinge à la tomate
Bel emplumé façon ETA / Graines de camargue en eau du Cap Vert Cocktail de nos vergers au parfum des îles le tout arrosé de :
Vino verde / Major de Castilla / Fontecelta / Pur Arabica des hauts plateaux.

Pour terminer cette première vacation, je laisse la parole à l'équipage pour :
La minute nécessaire de M. CREW :
Contrairement aux idées reçues et comme nous avons pu le constater nous-mêmes, il n'y a aucun "chiens verts" au "Cabo Verde".
Etonnant, non ?

Quant à ces féroces alizés, ils font rien que nous pousser vers l'arrivée !
A demain, si vous le voulez-bien...


  • Lundi 25 novembre 16H30 TU : Blue Gin en direct de l'Alizé  - 2

Position 16°52.32 N 30°01.63 W
Depuis le départ du Légué 3019 M
Depuis le départ de Mindelo 292 M
Reste 1787 M jusqu'à la Martinique
Temp : air 30° eau 26.7°
Nombre de poissons : Une jeune coryphène (encore) rejetée à la mer. Si ça continue comme ça, on va finir par garder les poissons volants de 5cm qui s'écrasent bêtement sur le pont pendant la nuit...

Blue Gin poursuit sa route plein ouest poussé par un vent de nord-est modéré.
Le spi a remplacé le génois dans la matinée accompagné du solent tangonné. La grand-voile reste rangée dans le mât.
L'essentiel de nos activités se résume à surveiller les 2 lignes que nous traînons. Ayant perdu plusieurs leurres en raison d'une monte trop légère, nous sommes passés à une configuration "pêche aux gros" capable de remonter des bestiaux d'une bonne vingtaine de kilos.
Hélas, pour le moment, aucun ne s'est manifesté. Patience !
Selon la contrepèterie belge bien connue, il fait "beau et chaud" !
Le bimini protège nos superbes (qualificatif suggéré par Pierre) corps d'athlètes des rayons ardents du soleil.
A propos de belge, nous en avons repéré un à 11 milles devant nous. Il nous serait fort agréable de le rattraper voire de le doubler mais, pour l'instant, aucune odeur de friture n'est parvenue jusqu'à nous.
Nous avons perdu le contact avec AGAPES et PENN AR VI. Sans doute n'ont-ils pas pu suivre notre train d'enfer.
Les prévisions de vents calmes se confirment et il devient de plus en plus probable que nous soyons encalminés pendant 2 ou 3 jours.

Les derniers menus :
Au dîner hier soir : Glandeur des plaines d'Asturies en copeaux Macaroni façon grand Padana
Au déjeuner ce midi : Salade Neptune en ébouriffade de poulpe et calamar / Brie de mots (?)
Petit yaourt aux parfums exotiques (E133, E104)

Je rappelle à nos fidèles lecteurs que les recettes du bord sont disponibles sur simple demande (prévoir un timbre pour la réponse) en adressant votre mail à l'adresse : transatbluegin@gmail.com

Et pour finir, je laisse la parole à l'équipage pour :
La minute nécessaire de M. CREW :
Jean-Paul II, Benoit XVI, François Ier...
T'es sûr que les cathos savent compter ?
Etonnant, non ?

Quant à ces féroces alizés, ils font rien que nous pousser modérément vers l'arrivée !
A demain, si vous le voulez-bien...


  • Mardi 26 novembre 16H30 TU : Il n'y a pas d'alizé au numéro demandé

Position 16°38.37 N 32°03.54 W
Depuis le départ du Légué 3139 M
Depuis le départ de Mindelo 412 M
Reste 1669 M jusqu'à la Martinique
Temp : air 29° eau 26.7°
Nombre de poissons : Aucun (excepté du thon en boite !)

Bon, cette fois ça y est ! Notre bon vieux Perkins a pris le relai du vent pour poursuivre notre ruée vers l'ouest.
L'océan est étrangement calme. Les poissons volants restent à l'état de poissons nageants ce qui fait sans doute la joie de leurs prédateurs attitrés que sont daurades coryphènes et autres bandes de thons qui, du coup, négligent de manière parfaitement déloyale nos beaux leurres frétillants.
Pour garder intact le moral de l'équipage, notre chef se surpasse (est-ce possible ?).
Jugez plutôt :

Au dîner hier soir : Asperges tièdes sauce Robert,
Jeune chanteur du matin en parfum d'Agadir
Au déjeuner ce midi : Pommes d'or du Cap vert aux parfums halieutiques
Reine des champs façon milord

Pour terminer, je laisse la parole à l'équipage pour :
La minute nécessaire de M. CREW :
Voyager, c'est découvrir d'autres cultures, d'autres modes de vie.
Ainsi, ayant engagé une discussion avec un scandinave sur les pratiques religieuses de son pays, nous lui posâmes la question : "Et votre femme, elle est luthérienne ?"
Ce à quoi il nous répondit : "Non, elle est vaginale !!!"
Etonnant, non ?

Quant à ces féroces alizés, ils feraient bien de revenir mugir dans nos campagnes océanes !
A demain, si vous le voulez-bien...


  • Mercredi 27 novembre 16H30 TU : Il n'y a toujours pas d'alizés au numéro demandé

Position 15°57.12 N 33°59.14 W
Depuis le départ du Légué 3258 M
Depuis le départ de Mindelo 531 M
Reste 1555 M jusqu'à la Martinique
Temp : air 28.5° eau 26.5°
Nombre de poissons : Toujours rien !

Situation inédite pour la transat : pas de vent, pas de poissons (volants ou pas !). Nous sommes au moteur depuis plus de 40 heures à une vitesse économique de 5 N.
A ce régime nous disposons d'une autonomie d'une centaine d'heures.
Nous comptons donc sur une remontée des vents d'ici 4 à 5 jours.
Le moral est toujours bon mais une petite prise (de thon ou autre) et une petite brise seraient les bienvenues.

Au dîner hier soir : Jolies brunettes du cap vert en trouvailles de Marco Polo façon Garibaldi
Au déjeuner ce midi : Pimientos à la Ténérife
Poulet bicyclette des îles au gingembre
Embeurrée de pommes de terre mode provençale

Pour terminer, je laisse la parole à l'équipage pour :
La minute nécessaire de M. CREW :
Il n'y a aucun rapport entre la navigation et la politique.
Et pourtant ...
Ne dit-on pas du fier marin harassé qui vient de terminer son service de bar(re) sous le soleil des tropiques : "Tiens ! son quart l'a bruni !"
Etonnant, non ?

Quant à ces féroces alizés, ils ont intérêt à revenir vite fait mugir dans nos campagnes océanes !
A demain, si vous le voulez-bien...


  • Jeudi 28 novembre 16H30 TU : L'alizé nouveau est arrivé !
Position 15°06.85 N 35°36.79 W
Depuis le départ du Légué 3369 M
Depuis le départ de Mindelo 642 M
Reste 1463 M jusqu'à la Martinique
Temp : air 30° Ciel peu nuageux
Nombre de poissons : Encore une petite coryphène remise à l'eau !

Depuis 3H TU cette nuit, nous pouvons enfin nous déhaler à la voile à petite vitesse, certes, mais sans l'appui du moteur.
D'abord sud-est, la légère brise (5-6 nds) vient désormais du sud et nous avons affalé le spi pour remonter au près serré, cap au sud-ouest (en direction de Cayenne !), à la recherche de vents plus soutenus.
Pendant encore 2 à 3 jours nous allons devoir louvoyer contre des vents faibles de sud-ouest, puis d'ouest.
C'est donc à partir du 1er ou du 2 décembre que nous devrions retrouver des conditions plus favorables laissant espérer une arrivée vers le 10 ou 11.
Depuis ce matin, nous naviguons à vue avec 2 autres voiliers, PENN AR VI et MAHANA, qui profitent mieux que nous des conditions de vents faibles.
Il est vrai que notre cave toujours bien remplie nous pénalise quelque peu. Nous cherchons une méthode rapide pour alléger notre pinardier et sommes preneurs de toute suggestion à l'adresse : transatbluegin@gmail.com.
Malgré l'absence de poisson frais, les repas restent de haute tenue :

Au dîner hier soir : Feuilles de sarrasin comme à La Roche
Au déjeuner ce midi : Anchoïade de tomates
Juliette de petits légumes printaniers à la Romanoff

Pour terminer, je laisse la parole à l'équipage pour :
La minute nécessaire de M. CREW :
Contrairement à ce qui se passe dans les boites de nuits armoricaines, nous avons pu constater de par nous-mêmes que sous les tropiques et au milieu de l'océan, la musique disco n'attire absolument pas les thons.
Etonnant, non ?

Quant à ces féroces alizés, où sont-ils aller mugir, hein ?
A demain, si vous le voulez-bien...


  • Vendredi 29 novembre 16H30 TU : Eliza est la!
Position 15°43.46 N 37°25.47 W
Depuis le départ du Légué 3477 M
Depuis le départ de Mindelo 750 M
Reste 1361 M jusqu'à la Martinique
Temp : air 30° Ciel peu nuageux à nuageux
Nombre de poissons : Toujours rien mais un beau thon est venu se frotter à notre hélice. Nous l'avons vu émerger, tripes à l'air à quelques mètres de notre poupe. Trop tard pour le repêcher. Dommage !

Comme prévu, nous naviguons au près serré dans des vents soutenus de SW sous Solent et GV haute.
Mer agitée et gîte prononcée rendent la vie à bord un peu inconfortable mais supportable par des marins aguerris comme nous.
En fait nous subissons des conditions inverses des alizés classiques.
C'est pourquoi nous naviguons désormais avec Eliza !

Au dîner hier soir : Petites courges violettes de Mindelo à la façon des Pouilles
Au déjeuner ce midi : Délices de Germains et sa fantaisie bourguignonne.

Pour terminer, je laisse la parole à l'équipage pour :
La minute nécessaire de M. CREW :
La rencontre fortuite avec un bateau belge nous a rappelé la définition de la moule qu'affectionnait un de nos arrières grand-oncles :
Moule : Mollusque bivalve lamellibranche au bissus soyeux !
Etonnant, non ?
Note du skipper : Il nous est apparu indispensable que vous le sussiez !

Quant à cette pénible Eliza, elle ferait mieux de retourner vite-fait chez sa mère !
A demain, si vous le voulez-bien...


  • Samedi 30 novembre 17H10 TU : C'est le week-end
Position 15°35.65 N 38°55.71 W
Depuis le départ du Légué 3477 M
Depuis le départ de Mindelo 873 M
Reste 1274 M jusqu'à la Martinique
Temp : air 37° Ciel bleu après une nuit avec quelques grains

Aujourd'hui, c'est samedi !
Nos bureaux sont fermés jusqu'à lundi matin.
Nous allons en profiter pour nous reposer après une dernière nuit quelque peu agitée, au près serré face à vent soutenu de SW et une mer chaotique.
Depuis le lever du jour, le soleil est revenu et le vent plus calme a commencé sa remontée vers l'W. Nous tirons un bord vers le SW et pensons toucher du vent modéré de NW dans les prochaines 24 h ce qui nous permettrait de faire enfin route directe vers la Martinique.
Nous comptons toujours arriver vers le 10 ou 11.

Bon week-end à tous et n'oubliez pas les commentaires à l'adresse transatbluegin@gmail.com


  • Dimanche 1er décembre 16H30 TU : Blue Gin en décembre, c'est comme en novembre...
Position 14°40.94 N 40°34.60 W
Depuis le départ du Légué 3717 M
Depuis le départ de Mindelo 990 M
Reste 1170 M jusqu'à la Martinique
Temp : air 29° Ciel très très peu nuageux à très peu nuageux
Nombre de poissons : Toujours rien dans le frigo mais on a dû louper quelque chose de gros puisqu'on a remonté un émerillon avec l'agrafe ouverte et tordue (sans le leurre évidement!).

Après une nuit calme et un vent faible de NW qui nous a permis de faire route directe sur la Martinique à 4N, nous avons été contraints depuis le début de la matinée de faire à nouveau appel à la machine.
Nous faisons route à allure réduite en essayant d'économiser au maximum le carburant.
En principe on devrait toucher un vent plus "alizéen" à partir de lundi midi.
L'ambiance à bord est toujours au top.
Aucun bobo ni courbatures à signaler.
Nous avons, semble-t-il, quelques difficultés à récupérer vos messages. Je m'aperçois que je vous ai communiqué une adresse inexacte. N'hésitez pas à nous renvoyer vos mails à l'adresse transatbluegin@gmail.com (et non à gmail.info).
Si vous avez toujours des problèmes d'envoi vous pouvez utiliser aussi l'adresse bluegin@skyfile.com (ATTENTION ! seulement du TEXTE, aucune photo, image ou autre émoticône !)
Et voici les menus du bord :

Au dîner vendredi soir : Perles de Camargue façon retour de Jersey, SW 5à6 souvenir de Georges
Au déjeuner samedi : Accalmie de la veille en salade
Au dîner samedi soir : Volaille de haut fourneau à la façon de ma poule
Au déjeuner ce midi : Salade de pommes de terre far west aux frétillantes du golfe
Remise en chauffe du haut fourneau

Pour terminer, je laisse la parole à l'équipage pour :
La minute nécessaire de M. CREW :
TAK AM ETR LAB OUR IK KANL EZAM PERSO NTA MO INSTR ENTE Voilà comment nous parle le skipper depuis 2 jours et le pire c'est qu'on le comprend !
Etonnant, non ?

Quant à ces féroces alizés, je suis en train de faire la liste de tous ceux qui m'en avait parlé comme d'un doux zéphir nous poussant gentiment vers le pays du soleil couchant ! Attention, j'ai les noms !
A demain, si vous le voulez-bien...


  • Lundi 2 décembre, à 19H11 TU : On est arrivés ...
... à la moitié !
En effet, ce lundi 2 décembre, à 19H11 TU (17H11 heure du bord), nous avons franchi le cap des 1050 milles restants jusqu'à l'arrivée.
Position 14°46.75 N 42°47.04 W
Depuis le départ du Légué 3848 M
Depuis le départ de Mindelo 1121 M
Reste 1050 M jusqu'à la Martinique
Temp : air 33° Ciel ensoleillé à très ensoleillé (indice UV au max)
Nombre de poissons : Zero, nada, que dal... pas de poissons volants non plus.

Une brise légère est revenue cette nuit à l'heure de la prise de quart du skipper. Etonnant, non ?
Vent faible, certes, mais suffisant pour nous tirer à 3/4 nœuds vers notre but.
Au lever du jour, nous avons même pu établir le spi et poursuivons depuis, vent faible à modéré de travers à près de 5 nœuds.
Les prévisions météo sont bonnes et nous devrions retrouver un régime d'alizés de 10/15N de NE dès demain et de 15/20N à partir de mercredi et pour la semaine à venir. L'arrivée est toujours prévue le 11 à 19h56 !!!
L'ambiance à bord reste au beau fixe. Aucun signe de fatigue, pas le moindre rhume. Pas de rhum non plus d'ailleurs comme le laisserait entendre certains lecteurs à l'esprit chafouin (je ne suis pas très sûr du sens ni de l'orthographe de ce qualificatif, mais je le trouve plutôt rigolo !) Certains membres de l'équipage m'ont toutefois confié, sous couvert d'anonymat, qu'ils (ils sont 3 à avoir consulté) souffraient de légers troubles digestifs. Mon expérience d'infirmier militaire m'autorise à diagnostiquer une carence en viande fraîche. Il va falloir se mettre sérieusement à la pêche. D'ailleurs, ne dit-on pas : "Transat sans poissons, transit sans passion" !!!
Sans "transition", voici les menus du bord :

Au dîner dimanche soir : Gouttes d'or de nos poulaillers en brouillade aux petits lardons
Au déjeuner ce midi : Pommes de terre en robe des champs à la belle-îloise

Pour terminer, je laisse la parole à l'équipage pour :
La minute nécessaire de M. CREW :
Des hameçons, oui, du poisson, non,
Des alizés, non, du vent, oui,
Mais pas portants... devant !
Une transat ?
Oui ! Mais laquelle ?
Celle de Marcel !
Etonnant, non ?

Quant à ces féroces alizés, on commence à les entendre mugir dans nos campagnes, là-bas, derrière...
A demain, si vous le voulez-bien...


  • Mardi 3 décembre, à 19H11 TU (17H11 heure du bord) : Sur un air d'alizé !
Position 14°53.44 N 44°46.01 W
Depuis le départ du Légué 3963 M
Depuis le départ de Mindelo 1236 M
Reste 935 M jusqu'à la Martinique
Temp : air 30° Ciel peu nuageux à nuageux - 1 grain (léger)
Nombre de poissons : Comme d'hab !


La brise légère de la journée d'hier s'est effondrée en soirée et nous avons dû une nouvelle fois solliciter la machine pour faire route jusqu'à l'aube.
Les réserves de gazole s'amenuisent à tel point qu'elles vont bientôt être inférieures à celles de vin rouge. J'ai demandé au chef mécanicien d'utiliser ce nouveau carburant pour faire tourner notre Perkins.
Cependant, ceci entraînant un rationnement drastique de la consommation d'alcool à bord, j'ai dû, afin d'éviter toute rébellion, renoncer à ce nouveau mode de propulsion.
Fort heureusement, depuis ce matin, nous voyons poindre une situation qui pourrait ressembler, de loin, à des alizés de Nord Est. Le spi est à poste et Blue Gin vogue gaillardement à 4 nœuds vers sa destination finale.
Les prévisions météo se confirment et nous devrions retrouver un régime d'alizés plus soutenu à partir de demain. L'arrivée est toujours prévue le 11 à 19h56 !!! (les paris sont ouverts !).
Seule ombre au tableau : toujours pas de poisson frais !
Pour nos lecteurs qui s'inquiéteraient de l'état de santé de l'équipage, je vous informe que les petits problèmes de digestion sont, grâce aux soins apportés par le chef cuistot dans la préparation de menus équilibrés, en passe de rentrer dans l'ordre. Seuls quelques concerts matinaux et vespéraux subsistent, preuve que... "ça passe" !
D'ailleurs, ne dit-on pas : "Transat sans vents, transit avec" !!!
Sans "transition" toujours, voici les menus du bord :

Au dîner lundi soir : Délices de germain en purée façon Toutoune et ses petites alsaciennes
Méli-mélo de fruits frais à l'orange et à l'Arehucas
Au déjeuner ce midi : Spaghettis aux petits légumes de la garrigue et aux parfums du maquis
Desserts à la carte

Pour terminer, je laisse la parole à l'équipage pour :
La minute nécessaire de M. CREW :
Le skipper a tenu absolument à nous faire répéter cette chanson sur l'air de "Loguivy de la Mer"
Alizé de Nord Est,
Alizé de Nord Est,
Tu te décides enfin,
A pousser les marins,
Alizé de Nord Est,
Fais encore un effort,
Offre leur pour dîner,
Un gros poisson qui mord...
Etonnant, non ?

Quant à ces féroces alizés, ça commence doucement à mugir...
A demain, si vous le voulez-bien...


  • Mercredi 4 décembre, à 19H11 TU (18H11 heure du bord) : Pas de nouvelles, bonnes nouvelles
Position 14°56.75 N 47°12.84 W
Depuis le départ du Légué 4106 M
Depuis le départ de Mindelo 1379 M
Reste 794 M jusqu'à la Martinique

Pas de commentaires aujourd'hui en raison de manœuvres incessantes sur le pont.
Les alizés nous ont rendu une petite visite bien agréable pendant quelques heures, de quoi avancer de 141 milles, mais sont repartis comme ils sont venus.
D'où les manœuvres et la mise en route imminente de M. Perkins.

Tout va toujours très bien à bord.

A demain, si vous le voulez-bien...


  • Jeudi 5 décembre, à 19H11 TU (16H11 heure du bord) : Blue Gin reprend le cours de ses émissions

Position 15°19.98 N 49°31.15 W
Depuis le départ du Légué 4244 M
Depuis le départ de Mindelo 1517 M
Reste 661 M jusqu'à la Martinique
Temp : air 30° / Eau 28.1°
Le matin : Ciel nuageux temps à grains L'après-midi : Ciel peu nuageux
Nombre de poissons : Très très proche de zéro

La journée d'hier nous a permis de bien progresser sous spi de 141 M vers l'WNW, dans des conditions quasi alizéennes,  jusqu'à ce qu'en fin d'après midi s'installe un régime de grains nécessitant de nombreuses manœuvres sur le pont.
En fin de soirée, le vent faiblissait à nouveau laissant craindre une nouvelle nuit de calme.
Heureusement, la brise est revenue rapidement et nous progressons toujours à la voile sous génois et solent tangonné à près de 6N.

Une fidèle lectrice, déléguée syndicale SNMQFLTABDBG (Syndicat National des Marins Qui Font La Transat A Bord De Blue Gin) nous a demandé s'il existait un CHSCT (Comité d'Hygiène et Sécurité au Travail) à bord. La réponse est OUI, bien sûr. J'en profite pour faire un point sur les conditions dans lesquelles nous naviguons :
1. La sécurité à bord : elle est assurée en permanence par le port obligatoire d'un gilet de sauvetage automatique par l'homme de quart, voire par tous les équipiers présents dans le cockpit en cas de mer agitée. Toutes les manœuvres sur le pont sont effectuées par 2 équipiers équipés de leur gilet et reliés par un harnais à la ligne de vie. La nuit, l'homme de quart est amarré par son harnais et porte un bracelet "homme à la mer" qui déclenche automatiquement une alarme en cas de chute accidentelle.
2. L'hygiène à bord : elle est assurée par des douches prises dans la jupe, le douché étant amarré solidement au bateau, pendant qu'un arroseur lui balance des seaux d'eau de mer. Le rinçage final à l'eau douce se fait grâce à la douchette intégrée dans le tableau arrière de Blue Gin.
La fréquence des douches est liée aux délicates effluves dégagées par le carré. Lorsque le parfum bien connu des marins  "Remugles océanes" de chez "Brises d'Aisselles" remonte jusqu'au cockpit, c'est que l'heure est venue.
Voilà, vous savez tout !

Malgré l'absence de viande fraîche, le chef rivalise d'ingéniosité pour nourrir son équipage de goëlles ! Vous pourrez en juger en découvrant les derniers menus du bord :

Labeur de basmatiens à la vénitienne
Salade de tomates aux mollusques lamellibranches ibériques et pimentées
Poulet salambo
Flocons d'écumes des Alizés sautés à la cocotte
Spaghettis à la mode des compagnes des partisans de Garibaldi
Salade mêlée comme chez Ferrari Papa Uniform Roméo Echo Echo - Sierra Oscar deux fois trois
Grâce (ou malgré ?) ce régime, tout le monde se porte à merveille.

Pour terminer, je laisse la parole à l'équipage pour :
La minute nécessaire de M. CREW :
Ah, les Alizés !
Des lames, des lames...
de la mousse, de la mousse, encore de la mousse...
Et toujours quatre mecs mal rasés !
Etonnant, non ?

Quant à ces féroces alizés, ça pourrait peut-être commencer à mugir sérieusement d'ici un jour ou deux...

A demain, si vous le voulez-bien...


  • Vendredi 6 décembre, à 19H11 TU (16H11 heure du bord) : Ça se corse ...
Position 14°45.34 N 51°24.24 W
Depuis le départ du Légué 4364 M
Depuis le départ de Mindelo 1636 M
Reste 552 M jusqu'à la Martinique
Temp : air 30° / Eau 28.1° Ciel nuageux à très nuageux
Nombre de poissons : 0 Nombre de leurres : -1

Après la bulle de calmes que nous avons connue pendant la première partie du voyage, c'est au tour de l'équipage de la coincer, la bulle.
Pas grand chose à faire si ce n'est se laisser pousser doucettement par un alizé de NE peu féroce mais suffisant pour se rapprocher de notre but.
Une seule manœuvre pour empanner ce matin. Du coup, nous en avons profité pour faire un tour dans les fonds de coffres, histoire de resserrer la fixation du pilote qui commençait à prendre ses aises. Je signale à mon armateure que j'ai retrouvé, à cette occasion, la bouée de traîne que nous cherchions désespérément depuis une dizaine d'années...
L'activité pêche ne donne toujours rien, au contraire, elle nous a privé d'un nouveau leurre (un de plus !) Nous pouvons d'ores et déjà affirmer à l'IFREMER, qui nous avait chargés d'une étude scientifique sur la population halieutique en zone tropicale, QU'IL N'Y A PLUS AUCUN POISSON DANS LES PARAGES !
Conséquence de cette pénurie, le chef vient, à regret, de procéder à l'ouverture d'une première boite de conserve.
Les derniers menus du bord :

Hier soir : Rizotto "frutti di mare" au jus des abruzzes.
Ce midi : Coup double
Tout le monde se porte à merveille.

Pour terminer, je laisse la parole à l'équipage pour :
La minute nécessaire de M. CREW :
Ah les alizés !
Quelle sérénité, quelle plénitude !
Quel vent !
Un vent de paresse aussi, dit-on !
Eh oui : ( à lire avé l'assent)
on tangônneu ô déparreu et on détangônneu à l'arrivéeu Ca fait 2 semaineu de pénarre !
C'est ce qu'on appelleu le "tangon coooorseu'
Etonnant, non ?

Quant à ces féroces alizés, ça mijote à feu doux pour le moment !

Bon week-end à tous


  • Samedi 7 décembre, à 19H11 TU (16H11 heure du bord) : Blue Gin veille au grain
Position 14°52.2 N 53°46.24 W
Depuis le départ du Légué 4506 M
Depuis le départ de Mindelo 1779 M
Reste 414 M jusqu'à la Martinique
Temp : air 27° / Eau 28.2° Ciel très nuageux à couvert - Succession de grains
Nombre de poissons : 0

Depuis ce midi, nous avançons à bonne vitesse (supérieure à 7N) dans une mer très agitée et sous des bons vieux grains quasi incessants.
Malgré cette météo digne d'un retour des Scilly en mars (température mise à part), tout le monde se porte très bien.
Toujours privé de poisson frais, le chef la mort dans l'âme, à procédé à l'ouverture d'une nouvelle boite de conserve.
Les derniers menus du bord :
Hier soir : Volaille comme à la une en sitfon accompagnée de patates Rolling Stones
Ce matin : Miche fraîche sortie du four
Ce midi : Reines des prés façon Porto Santo accompagnée d'une purée aux senteurs de Provence, façon "Villa Corse"

Pour terminer, je laisse la parole à l'équipage pour :
La minute nécessaire de M. CREW :
En raison de la météo, le skipper nous a privé d'alcool...
Il faut, d'après lui, séparer le bon grain de l'ivresse !
Etonnant, non ?

Quant à ces féroces alizés, ça commence à déborder de la casserole !

Bon Dimanche !


  • Dimanche 8 décembre, à 19H11 TU (16H11 heure du bord) : Les travailleurs du dimanche
Position 14°31.9 N 56°12.27 W
Depuis le départ du Légué 4661 M
Depuis le départ de Mindelo 1933 M
Reste 272 M jusqu'à la Martinique
Temp : air 33° / Eau 28.1° Ciel peu nuageux à nuageux - Quasi plus de grains (à moudre ?)
Nombre de poissons : 0 nombre de leurres : -1

Notre épisode "graineux" a pris fin pendant la nuit et nous avons tous pu prendre un repos bien mérité. La mer est cependant toujours agitée avec une longue houle de 3 à 4 mètres. Le vent d'Est modéré (20 / 25 N réel) nous oblige à tirer des bords au grand largue. Cela ralentit notre progression mais rend la vie à bord moins inconfortable.
Nous attendons à partir de ce soir un vent plus soutenu de Nord Est qui devrait nous permettre de faire route directe "à fond la caisse".
Le chef, sous anti-dépresseurs (une petite mixture de sa composition), poursuit sa longue descente vers l'enfer des plats préparés.
Les derniers menus du bord :
Hier soir : Marmite de spaghettis printaniers au romarin
Ce midi : Taboulé des îles Roucafaré Salade de spaghettis printaniers à la sétoise

Pour terminer, je laisse la parole à l'équipage pour :
La minute nécessaire de M. CREW :
Sous prétexte d'implantation en zone touristique, le skipper a décidé de faire travailler son équipage en ce 3ème dimanche en mer. Seigneur !
Sur la base du volontariat il a sollicité 3 membres du personnel pour procéder à des manœuvres hasardeuses sur le pont, essayant plusieurs configurations de voilure, toutes plus inefficaces les unes que les autres.
Devant notre refus des cadences infernales, ce Capitaine Blake d'opérette à fini par renoncer à l'appât du gain d'un 1/4 nœud et de 3° de remontée sur la route directe.
Tant pis pour vous, a-t-il ronchonné si on arrive après la fermeture des bistrots...
Etonnant, non ?

Quant aux conditions de vent et de mer, ça commence à ressembler à ces féroces alizés dont on nous a tant vanté les mugissements.

Bonne semaine à tous!


  • Lundi 9 décembre, à 19H11 TU (16H11 heure du bord) : Blue Gin ne manque pas d'air
Position 14°14.2 N 58°53.9 W
Depuis le départ du Légué 4827 M
Depuis le départ de Mindelo 2100 M
Reste 115 M jusqu'à la Martinique
Temp : air 34° / Eau 28.5° La nuit dernière : Ciel couvert, grains fréquents Depuis ce midi : se dégageant lentement
Nombre de poissons : 0

Notre épisode "graineux" a repris de plus belle pendant la nuit dernière.
La mer est très agitée à forte.
Le vent  de 25 à 35N sous les grains est passé au Nord Est et nous faisons route directe vers notre destination finale à plus de 7N.
Malgré cette situation inconfortable, le chef continue à nous préparer de quoi nous restaurer. Pour la première fois de cette traversée peu ordinaire, le repas de ce midi nous a été servi "à l'assiette", dans le cockpit.
Les derniers menus du bord :

Hier soir : Paella valenciana comme chez Jean Rouferac Soupe de fruits
Ce midi : Trompettes du sud-ouest avec leur garniture "hyppospangherus"

Pour terminer, je laisse la parole à l'équipage pour :
La minute nécessaire de M. CREW :
Entendu à l'instant dans le poste d'équipage :
"Captain speaking ! Gentlemen et Gentlemen, notre Gibsea 442 vient d'entamer sa descente vers le port du Marin à la Martinique. Veuillez regagner votre place, remonter la tablette de votre siège, mettre votre brassière et la garder attachée jusqu'à l'arrêt complet de l'appareil. La température au sol est de 30° avec averses. Personnel naviguant aux pare-battages, vérification de l'armement des aussières. Nous espérons que vous avez fait un bon voyage et que nous aurons le plaisir de vous revoir bientôt sur Mer Blue Gin, membre du groupe Belou.com"
Etonnant, non ?

Quant à ces féroces alizés, ils sont là, cette fois, c'est certain, mais ils auraient peut-être pu attendre une journée pour mugir à ce point !

A demain, depuis la terre.


  • Mardi 10 décembre, à 12H20 TU (08H20 heure du bord) : Blue Gin est arrivé, lalalèreu !
Position 14°25.7 N 60°53.27 W
Depuis le départ du Légué 4950 M
Depuis le départ de Mindelo 2223 M
Reste 0 M jusqu'à la Martinique
Temp : air 31° / Eau 28.5° La nuit dernière : Ciel couvert, grains fréquents Depuis ce matin : peu nuageux
Nombre de poissons : 0 ( cette fois, c'est définitif !)

Ça y est, nous y sommes.
Après une nouvelle nuit de brafougne (F6 à 7)au portant à plus de 7 nœuds, Blue Gin a posé délicatement son ancre au mouillage Ste Anne, à l'entrée du cul de sac du Marin.
Un peu de repos avant de rentrer dans la marina et dans quelques heures, nous mettrons pied à terre après 16 jours et 19 heures d'une transat qu'on peut qualifier d'originale.
Le dernier menu du bord :

Hier soir : Ballotine à l'italienne aux 5 parfums dont celui du grassouillet coureur d'océan sans le G
Reste de la soupe de fruits (à la paille, vue l'état de la mer)

Ainsi se termine notre série "La croisière 2013"
Après plus de 4 mois de navigation et 4950 milles parcourus (soit près de 10.000 kilomètres), Blue Gin baigne désormais dans les eaux chaudes des Caraïbes.
Je tiens à remercier chaleureusement :
  • mon armateure / épouse / équipière de choc et de charme ainsi que ma petite famille pour leur confiance et leur soutien ;
  • Denis, Jacques et Pierre : 3 marins d'exception qui ont fait de la transat une aventure physique et humaine inoubliable et à qui je décerne sans hésiter le brevet de MMEABDBGPLT (Membre du Meilleur Equipage A Bord Du Blue Gin Pour La Transat) 2013;
  • Gaby et Gildas qui, dans la joie et la bonne humeur, ont accompagné Blue Gin jusqu'à Ténérife ;
  • Nos lecteurs assidus, vous qui êtes des mil..., cent..., diz... un certain nombre (!) à suivre nos aventures ;
  • Mon cher (ô combien !) bateau qui, malgré son grand âge et quelques légères fuites - mais l'un va-t-il sans l'autre ? - nous a tous amené à bon port dans des conditions exceptionnelles de sécurité et de confort.


  • Pour terminer, je laisse la parole à l'équipage pour :
    La minute nécessaire de M. CREW :
    (L'équipage tient à préciser que ce texte lui a été extorqué sous la menace d'un mousquet et d'un sabre d'abordage)

    Il nous promettait des grands soirs
    Couchers de soleil sur mer miroir
    Léger zéphyr trois quart arrière
    A 8 nœuds, ça serait "pépère"
    Poissons volants, thons, coryphènes
    On les pêcherait à la traîne...

    Nous n'avons eu que des nuits noires
    Réveillés en sursaut pour les quarts
    Secoués comme en Manche en hiver
    La vie d'marin c'est la misère
    Quand les grains s'en mêlent c'est à peine
    Si on a l'temps de dire "Amen"

    Et pourtant, c'est comme ça qu'on l'aime,
    Not' Blue Gin... et son capitaine !!!

    Etonnant, non ?

    Quant à ces féroces alizés, ils peuvent maintenant mugir autant qu'ils veulent, parce que nous, alors, si vous saviez comme on s'en tape !

    Vous pouvez désormais adresser à nouveau vos mails à l'adresse marcel.gouret@gmail.com


    Voici quelques photos de la traversée


    Au départ, tout le monde se marre !


    Cap vers le soleil couchant


    La gîte ou le "coup verre" ?


    Coup de barre ?


    Pain cuit au four à 45° (de gîte !)


    On en a vu de toutes les couleurs !


    Denis et Jacques tranchent Ramon II, dans le vif !


    Equipage faisant semblant de s'activer pour la photo...


    Aux délices du Blue Gin


    Toilette 1 team !


    Temps à grain, temps chaffoin !


    Mission accomplie


    Il est passé par ici...




    Date de création : 23/11/2013 @ 11:35
    Dernière modification : 12/10/2014 @ 12:17
    Catégorie : La croisière 2013
    Page lue 2887 fois


    Imprimer l'article Imprimer l'article

    Lettre d'information
    Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
    S'abonner
    Se désabonner
    39 Abonnés
    Visites

       visiteurs

       visiteurs en ligne

    Recherche



    ^ Haut ^