En Mer

Fermer Cartographie

Fermer La Cambuse

Fermer La croisière 2004

Fermer La croisière 2005

Fermer La croisière 2006

Fermer La croisière 2007

Fermer La croisière 2008

Fermer La croisière 2009

Fermer La croisière 2011

Fermer La croisière 2013

Fermer La croisière 2014

Fermer La croisière 2015

Fermer La croisière 2016

Fermer La croisière 2017

Fermer La croisière 2018

Fermer Photos/Vidéos

Fermer Travaux / Blue Gin

A Terre

Fermer Diaporamas

Fermer Ecosse

Fermer Normandie

Fermer Photos Sphères

Fermer Photos/Vidéos

Fermer Sam la tortue

Fermer Tourisme en Tunisie

Fermer Tourisme en Turquie

espagne.gifLa croisière 2013 - 7. Tenerife

Blue Gin aux Canaries
Ile de Ténérife





Vendredi 1er novembre, nous sommes cueillis, dès la sortie du port de Las Palmas, par une mer très agitée avec houle croisée provoquée par le ressac. Après 2 semaines de calme au port, ce retour brutal à la dure réalité de la vie de marin, est diversement apprécié par nos organismes et plus particulièrement par l'estomac de certains d'entre-nous (dont je tairai les noms par respect pour mon image de vieux loup de mer !).
cry
Dès la pointe nord de Gran Canaria dépassée, Blue Gin se cale au près bon plein, son allure favorite, et file sous voilure réduite à près de 8 nœuds de moyenne vers Santa Cruz, grand port et capitale de l'île de Ténérife, l'« île majeure ».

Abandonnant provisoirement Blue Gin aux bons soins de la marina del Atlantico, nous nous précipitons vers l'attraction principale de l'île, le Pico del Teide, point culminant de toute l'Espagne, du haut de ses 3718 m.
De l'arrivée de la gare du téléphérique, à 3550 m, le spectacle est époustouflant (presque autant que le prix du billet !).
Le parc naturel, au pied du volcan est « à tomber » (au propre comme au figuré) et nous regagnons, de nuit, Santa Cruz avec un stock d'images splendides dans la tête comme dans les appareils photos.

Le lendemain, alors que la météo montre son côté hivernal (orage, ô désespoir mais ô température à 28°) nous serpentons dans la forêt de Las Mercédes jusqu'aux Montanas de la Anaga, haut (le mot n'est pas trop fort!) lieu des petites routes à flan de montagne (et de précipice) dont les innombrables virolos font le bonheur des motards (et la fortune des chirurgiens orthopédiques !).

Quant au surlendemain, c'est-à-dire le 4 novembre, je me contenterai de vous dire que c'est la veille du 5 (oui, je sais, c'est un peu court !) et que le 5 novembre est le jour prévu par mon équipage, dont ma très chère aramateure, pour regagner, par avion les douceurs du climat breton.
Certes, Blue Gin n'est pas prêt à sombrer, cependant, un capitaine digne de ce nom n'abandonne pas son navire et c'est donc sous le soleil de Santa Cruz que je vous écris ces dernières lignes de notre reportage sur la croisière 2013 en direction des Canaries.
Mais l'aventure ne s'arrête pas là, comme vous pourrez en juger dans quelques jours...
Hasta Luego

Au compteur : 1862 milles


L'arrivée sur Ténérife



Le Pico del Teide



A 3550 m, dans les scories



Ca caille un peu quand même !



Le petit frère du Teide
Pas mal non plus !



Fanfan aux sports d'hiver



Le temps se gâte...



Le Pico depuis le parc national



Depuis le Pico del Inglès



Aux Canaries il y a aussi des oiseaux... de paradis



Virolo rigolo



Un peu de couleur dans ce monde minéral




Les figuiers de Barbarie sont partout...



et permettent au capitaine de faire le clown.
A éviter absolument car ces fruits sont très urticants !
confused



Village perdu dans la montagne



Plantes exubérantes
Les 2 à gauche, bien-sûr !



Soirée dansante sur la Playa de Las Teresitas



L'opéra de Santa Cruz





Date de création : 08/11/2013 @ 18:20
Dernière modification : 16/12/2013 @ 17:32
Catégorie : La croisière 2013
Page lue 1491 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
39 Abonnés
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Recherche



^ Haut ^