En Mer

Fermer Cartographie

Fermer La Cambuse

Fermer La croisière 2004

Fermer La croisière 2005

Fermer La croisière 2006

Fermer La croisière 2007

Fermer La croisière 2008

Fermer La croisière 2009

Fermer La croisière 2011

Fermer La croisière 2013

Fermer La croisière 2014

Fermer La croisière 2015

Fermer La croisière 2016

Fermer La croisière 2017

Fermer La croisière 2018

Fermer Photos/Vidéos

Fermer Travaux / Blue Gin

A Terre

Fermer Diaporamas

Fermer Ecosse

Fermer Normandie

Fermer Photos Sphères

Fermer Photos/Vidéos

Fermer Sam la tortue

Fermer Tourisme en Tunisie

Fermer Tourisme en Turquie

La croisière 2013 - 2. Cap sur le Portugal

Cap sur le Portugal





8 août, 19h30
Blue Gin s'apprête à passer l'écluse du port du Légué.




9 août
Après 24 milles (au moteur), notre première escale est pour la plage du Guerzido à Bréhat.
Nous y attendons patiemment des conditions de vent favorables.





10 août
Malgré un vent d'ouest modéré, nous faisons route en tirant quelques bords vers l'île de Batz.
Blue Gin est chargé comme un mulet : 850 l d'eau et autres boissons dont je préfère taire la quantité, 350 litres de gas-oil et de la nourriture de quoi tenir non pas un siège mais, au moins, un canapé 3 places.
Malgré cela, notre cher bateau se comporte très bien : bonne remontée au vent et vitesse très acceptable.
Nous arrivons à Batz vers 18h00 et passons la nuit sur bouée à l'abri de l'île Pigued (île aux pies)
Au compteur : 72 milles



11 août
Après une nuit calme, nous nous réveillons sous la pluie, un vent modéré d'ouest et une visibilité médiocre (d'où l'absence de photo !).
Malgré ces conditions peu réjouissantes, nous décidons de poursuivre notre route.
Le vent passe au sud-ouest et nous permet de faire un bon cap au près serré.
Devant le phare de l'île vierge, avec la bascule du vent au NW, nous reprenons notre route directe au bon plein, à plus de 9 noeuds, poussé par la marée descendante.
A 15h30, Blue Gin quitte la Manche et entre dans le chenal du Four et la Mer d'Iroise. Nous atteignons le port de Camaret à 20h30. Nous y attendrons le moment propice pour passer en Atlantique et descendre vers l'Espagne.
Au compteur : 133 milles


Le phare du Four : Blue Gin sort de la Manche




A Camaret, sous la protection de Notre Dame de Rocamadour et de la Tour Vauban





16 août
Partis de Camaret le 13 août à 8h15, nous nous amarrons au ponton de la Marina Coruna dans le port de La Corogne après 339 milles d'une traversée du golfe de Gascogne sans difficulté majeure.
Conformes aux prévisions de "Zygrib", notre routeur météo, les vents sont faibles de NW pendant la première moitié du parcours puis modérés de NE jusqu'à l'arrivée.
Seul "accident" à déplorer, la rencontre fatale de notre leurre Rapala Countdown Magnum "Blue sardine" à peine sorti du magasin, avec un pauvre thon (j'ai bien dit thon !) de 5 kg.
Malgré les efforts désespérés de l'armateur pour soulager les souffrances du blessé, celui n'a pas survécu et à fini dans nos assiettes "à la tahitienne" puis "à la provençale".
Rapala, lui, va fort bien (et nous aussi, d'ailleurs!)
Au compteur : 472 milles


La victime... (à gauche, bien-sûr !)





24 août
Après 2 jours passés dans la très jolie ville de La Corogne, Blue Gin poursuit sa route vers le sud, lentement mais sûrement.
Au gré des vents et de nos (bonnes) humeurs, nous mouillons notre fidèle ancre Spade dans des eaux souvent limpides (à défaut d'être chaudes puisque le thermomètre dépasse rarement les 17°).
Nos bons (et moins bons) coins :
- LAGE (ou LAXE) au NE du cap Vilano où, sans doute en notre honneur, les locaux ont tiré un somptueux feux d'artifice à 1h00 du matin et fait la fiesta jusqu'à l'aube.
- CAMARINAS, juste au sud du Cap Vilano où Blue Gin retrouve Boulmic, son camarade de jeux en baie de Paimpol et son sympathique équipage, en route pour... la transat (y'en a qui n'ont pas froid aux yeux, n'est-ce pas !). Les retrouvailles sont chaleureuses !
- MUROS, accueillant port de pêche au sud du Cap Finistère. La vieille ville vaut la balade.
- SANTA EUGENIA DE RIVIERA, ville à l'entrée de la Ria d'Arosa. Sans grand intérêt.
- PUEBLA DE CARAMINAL : Très sympa (belle architecture soigneusement entretenue), mais à l'heure de la sieste, un peu trop calme.
- ENSENADA DE BARRANA : Au fond de la ria d'Arosa. Aucun intérêt, si ce n'est de nous offrir un mouillage bien protégé du vent de nord qui fait siffler les haubans.
Prochain rendez-vous : à notre arrivée à Bayona où nous attendrons patiemment nos amis, Gaby et Gildas.
Hasta Luego
Au compteur : 600 milles


On passe le Cap Vilano, à la pointe NW de la péninsule ibérique


Le Cap Finisterre




07 septembre
Blue Gin est à Bayona, prêt à reprendre sa route vers le sud et le Portugal.

Nous sommes arrivés dans la ria de Vigo le jeudi 29 août sous un grand soleil, poussés à près de 10 nœuds par une jolie brise de NE vers la superbe plage de l'Ensenada de Bara. Le site est une vraie merveille. Il abrite, sous les regards cons culs pissants (je ne suis pas certain de l'orthographe) de quelques plaisanciers en maraude, de très nombreux adeptes du naturisme. L'armateure m'ayant, pour une raison qui m'échappe, confisqué mes jumelles, nous avons levé l'ancre vers le port de pêche de Cangas, plus authentique, certes, avec son marché aux poissons et ses boutiques, mais, à mon goût, moins affriolant que notre précédente escale.

Nous avons ensuite rejoint l'archipel des Ciès. Ses mouillages près de l'île Vinos et sur la grande plage ont gardé le caractère paradisiaque dont nous profitions avec les enfants lors de nos croisières estivales, il y a plus de 20 ans ! Seul manque au tableau un soupçon d'enfer pour faire décoller la température de l'eau relevée au plus bas à 15°7 ! Nos amis Gaby et Gildas nous y ont rejoint le 4 septembre avec leur voilier "La Mutine II".

Nous regagnons le port de Bayona le 5 pour attendre les conditions idéales qui nous permettront de rejoindre le Portugal.

Au compteur : 705 milles


A Puebla de Caraminal, l'aubade de nos cousins galiciens


Le mouillage dans South Bay à Cabo Cruz


La baie d'Arosa avec ses très nombreux viveros pour la mytiliculture


Course de yoles à Cabo Cruz


A Combarro, séchoir traditionnel à maïs


Vamos a la playa de Xenxego :
ils sont venus nombreux admirer Blue Gin au mouillage


L'ensenada de Barra dite plage des "kunus"


La halle aux poissons à Cangas


Ciès : le mouillage près de l'île Vinos


Ciès : la grande plage


Bayona


Avec Gaby et Gildas à Bayona : degustacion de helados




Date de création : 09/08/2013 @ 18:49
Dernière modification : 12/10/2014 @ 11:39
Catégorie : La croisière 2013
Page lue 2528 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
39 Abonnés
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Recherche



^ Haut ^