En Mer

Fermer Cartographie

Fermer La Cambuse

Fermer La croisière 2004

Fermer La croisière 2005

Fermer La croisière 2006

Fermer La croisière 2007

Fermer La croisière 2008

Fermer La croisière 2009

Fermer La croisière 2011

Fermer La croisière 2013

Fermer La croisière 2014

Fermer La croisière 2015

Fermer La croisière 2016

Fermer La croisière 2017

Fermer La croisière 2018

Fermer Photos/Vidéos

Fermer Travaux / Blue Gin

A Terre

Fermer Diaporamas

Fermer Ecosse

Fermer Normandie

Fermer Photos Sphères

Fermer Photos/Vidéos

Fermer Sam la tortue

Fermer Tourisme en Tunisie

Fermer Tourisme en Turquie

france.gifLa croisière 2009 - 6. Tour de Corse
 Dates 13 au 31 aout 2009
 Lieu Le tour de Corse
 Commentaires Peu après le départ de nos petites mousses et de leurs parents, nous quittons la marina Tino Rossi d’Ajaccio en direction du nord.
Notre première escale nous mènent à Cargèse, petit village de la côte occidentale célèbre pour ses 2 églises, l’une orthodoxe (Cargèse abrite depuis le 17ème siècle une importante colonie de grecs ayant fui l’occupation de leur pays par les turcs), l’autre catholique.
Autre particularité de Cargèse : l’enfant (terrible) du pays, Yvan Colonna, dont chacun connaît la récente histoire politico-judiciaire…frown
C’est au mouillage de Cargèse que nous retrouvons Bernard et Chantal, le sympathique équipage costarmoricain du voilier « Paradoxe » avec qui nous avions fait connaissance lors de notre escale à Ajaccio.
Le parcours suivant nous mène au mouillage de la Girolata considéré, à juste titre, comme l’un des plus beaux de la méditerranée.tongue
Nous atteignons ce superbe site après avoir longé les hautes falaises qui bordent la baie de Porto et les petites calanques dominées par le village de Piana.
Nous remontons ensuite le long des falaises grandioses de la réserve de Scandola que nous quittons par le passage à terre de l’île de Gargalu où Blue Gin se faufile entre d’énormes rochers bien visibles sous l’eau transparente. Bonjour l’angoisse pour le skipper !!! cry
Nous rejoignons la grande baie de Calvi, capitale de la Balagne, où nous visitons avec grand plaisir la célèbre citadelle (où serait né Christophe Colomb ?) et la basse ville avec ses commerces bien sympas.
L’étape suivante nous mène à L’Ile Rousse, belle petite station balnéaire qui doit son nom aux rochers de porphyre rouge qui protègent sa jolie baie des vents forts de Nord-Ouest.
Nous poursuivons notre tour de Corse par une courte escale à Saint Florent rolleyes avant de remonter le long du cap Corse vers le Capo Grosso et la Marine de Barcaggio, point le plus septentrional de notre croisière 2009.
Commence alors la descente de la côte orientale où nous apprécions particulièrement notre escale dans le vieux port de Bastia et notre ballade dans la vieille (très vieille) ville génoise.cool
Après un petit arrêt technique dans la marina accueillante mais sans grand charme de Solenzara, nous poursuivons notre descente vers la célèbre baie de Porto-Vecchio où nous passons, au mouillage et en compagnie de "Paradoxe", de forts beaux moments à visiter cette magnifique petite cité fortifiée qui domine la baie.
Alors que nous pratiquons tranquillement notre partie quasi quotidienne de Scrabble dans le cockpit, le ciel devient très vite menaçant et nous avons à peine le temps de ranger le bateau qu’un violent orage nous tombe dessus. Un méchant coup de tonnerre fait vibrer la mâture et on se dit que « celui-là n’est pas tombé loin ! ». eek
Un appel téléphonique de Bernard, mouillé à quelques encablures, nous le confirme : la foudre est tombée sur le mât de "Paradoxe", provoquant un début d’incendie et la destruction de tous ses instruments électriques et électroniques… Et dire que pendant ce temps-là, y'en a qui croient qu'on s'amuse !!!
Alors que la météo s’est bien améliorée, nous quittons le lendemain Porto-Vecchio et nous rendons dans le célèbre mouillage de la Rondinara, encore bien fréquenté malgré la saison finissante.
L’eau y est particulièrement limpide et seule la présence de nombreuses méduses nous empêche de profiter pleinement du site. Autre ombre au tableau dans ce cadre idyllique, le gros rocher quasi affleurant qui trône au milieu du mouillage. Pourtant bien signalé par les cartes marines et autres guides nautiques, il n’empêche pas certains plaisanciers de s’y vautrer avec entrain ! (ce qui fut le cas pendant notre séjour). Blue Gin, toujours prudent, passera bien à côté du danger en quittant le mouillage en direction de Bonifacio, but ultime de notre tour de Corse.
C’est dans le mouillage de la Catena, à l’entrée du fjord de Bonifacio que nous amarrons notre cher bateau qui restera quelques semaines sous la surveillance de notre sympathique voisin, Marc, smile propriétaire du « Ty Bihan », en attendant notre retour de Bretagne prévu début octobre.


Nos différentes étapes


Les 2 églises de Cargèse vues du mouillage


Blue Gin le long des calanches de Piana
à l'entrée du golfe de Porto
(c) Paradoxe


La Girolata


Blue Gin au mouillage à la Girolata


Les falaises du parc de Scandola
entre la Girolata et Calvi


Il est passé par ici
(le passage à terre de l'île Gargalu)


La cathédrale qui domine la citadelle de Calvi
Saint Erasme, patron des marins, priez pour nous !


Tout est bon dans le cochon de Calvi !


L'Ile Rousse


Saint-Florent


Le Cap Grosso, le "grand nord" de la Corse


Dans le vieux port de Bastia


Porto Vecchio
et sa "L" tonne jaune !!! biggrin


Amateurs de rosé corse


La Rondinara


Le cap Pertusato, le "grand sud" de la Corse


Retour à Bonifacio
la boucle est bouclée...

Escale précédenteRetour à la carteEscale suivante

Date de création : 05/09/2009 @ 11:33
Dernière modification : 21/10/2009 @ 20:35
Catégorie : La croisière 2009
Page lue 2708 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
39 Abonnés
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Recherche



^ Haut ^