En Mer

Fermer Cartographie

Fermer La Cambuse

Fermer La croisière 2004

Fermer La croisière 2005

Fermer La croisière 2006

Fermer La croisière 2007

Fermer La croisière 2008

Fermer La croisière 2009

Fermer La croisière 2011

Fermer La croisière 2013

Fermer La croisière 2014

Fermer La croisière 2015

Fermer La croisière 2016

Fermer La croisière 2017

Fermer La croisière 2018

Fermer Photos/Vidéos

Fermer Travaux / Blue Gin

A Terre

Fermer Diaporamas

Fermer Ecosse

Fermer Normandie

Fermer Photos Sphères

Fermer Photos/Vidéos

Fermer Sam la tortue

Fermer Tourisme en Tunisie

Fermer Tourisme en Turquie

grece.gifLa croisière 2008 - 14. Passage à terre d'Eubée
 Dates du 7 juin au 13 juin 2008
 Nombre de milles parcourus depuis la dernière escale 177
 Nombre de milles parcourus depuis Kusadasi 821
 Lieu PASSAGE A TERRE D'EUBEE
 Commentaires Nous quittons les Sporades du nord non sans avoir salué la « plus belle plage de la mer Egée », Koukounaries, au sud ouest de Skiathos.
Les conditions météo sont toujours un peu perturbées mais une jolie brise de sud nous permet de filer bon plein vers le détroit d’Orei qui marque l’entrée nord du passage à terre de l’île d’Eubée (Evvoia), la plus grande île grecque après la Crête.
Les mouillages agréables se succèdent sous le vent de cette île montagneuse.
Nous profitons de conditions favorables pour croiser le fer sous spi avec un yacht anglais qui finira, ô désespoir, par prendre l’avantage… jusqu’à ce qu’un orage (ô rage !) nous incite à ramasser vite fait nos voiles et continuer notre régate au moteur, sous une forte pluie. Cet épisode nous prouve bien, une fois de plus, que la plaisance est une bonne école pour apprendre l’humilité et… l’humidité !
Nous atteignons rapidement l’attraction principale de ce périple, la ville de Khalkis où l’île est séparée du continent par un goulet large de seulement 39 mètres. La passe est fermée par un pont coulissant qui n’ouvre que quelques dizaines de minutes la nuit afin de ne pas trop perturber le trafic incessant des automobiles. L’horaire varie en fonction d’un fort courant de marée qui atteint, fait exceptionnel en méditerranée, 80 cm. Le problème c’est qu’il est impossible de prévoir l’heure de l’étale avec précision. La légende veut qu’Aristote, qui n’était pourtant pas le dernier des imbéciles, ait perdu son latin en essayant de comprendre le phénomène et que, par dépit, il se serait jeté dans les eaux tumultueuses.
Blue Gin après avoir attendu patiemment les instructions des autorités portuaires, s’est lancé courageusement dans cet étroit passage à 01h14 locales le mardi 10 juin.
La partie sud du passage à terre se déroule très agréablement au rythme des escales, quelquefois paradisiaques (Almiropotamos, Xsero), quelquefois décevantes (Markopoulos) et, alors que nous retrouvons une belle météo d’été, nous quittons le passage à terre d’Eubée le 14 juin au matin en direction de l’île de Kéa.


Nos mouillages dans le passage à terre d'Eubée


Le temps se gâte à Vathikelon


Nisis Atalandi


Arrivée humide sur Khalkis


Blue Gin au port d'Almiro Potamos


Sur l'île Xsero


Markopoulos vers le large
(on ne vous montre pas la côte...)

Escale précédenteRetour à la carteEscale suivante

Date de création : 21/06/2008 @ 12:54
Dernière modification : 16/08/2015 @ 19:22
Catégorie : La croisière 2008
Page lue 2479 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
39 Abonnés
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Recherche



^ Haut ^